Changer le récepteur d’embrayage et le purger

jeudi 10 juillet 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 26%

Depuis quelque temps, les vitesses passent mal, il est parfois difficile de passer la première ou la marche arrière, et les autres ne passent qu’au prix de double débrayages...

Suspect principal, l’hydraulique....

Respectant la présomption d’innocence :-) je vais commencer par purger l’hydraulique d’embrayage, ça suffit souvent à résoudre le problème.

Par prudence, j’ai néanmoins commandé un récepteur d’embrayage neuf, l’émetteur ayant été changé voici deux ans. (remarque ultérieure : c’est une bêtise, il faut toujours changer l’emmetteur et le récepteur ensemble, sinon, la surpression engendrée par l’organe neuf a tôt fait de mettre l’autre à mal)

Première opération, lever la voiture. N’ayant pas la chance de posséder une fosse ou un pont élévateur, je lève la voiture au cric rouleur et je la sécurise avec deux chandelles.

Et hop !

Passons sous la voiture ! Voici le présumé innocent !

Détaillions un peu tout cela.

Au centre, le corps du cylindre récepteur, à gauche l’arrivée de liquide hydraulique et l’embout de vidange, à droite le levier qui va vers l’embrayage.

Il va s’agir de "purger" l’embrayage, c’est à dire de remplacer le liquide usagé (et les éventuelles bulles d’air) par du liquide neuf. C’est le même liquide que le liquide de frein.

Si ça suffit à corriger mon problème de vitesses qui accrochent, ce qui est probable, je garderai le récepteur neuf dans le coffre, au cas où... Si ça ne suffit pas, je le changerai.

De toute façon, je vais changer le flexible d’embrayage, il a maintenant 14 ans, il a fait son temps. Je vais le remplacer par un flexible "blindé" de meilleure qualité.

Petit rappel, l’hydraulique se travaille avec une clé dite "à tuyauter", qui a une forme spéciale, plus large, qui n’abîme pas les fragiles raccords hydrauliques en laiton, bref, qui ne "salope" pas le boulot !

Vous ne devez pas utiliser des clés plates ordinaires qu’en cas de dépannage et en l’absence de clés spéciales. Cette absence doit être accidentelle, si vous voyez ce que je veux dire :-)

Les meilleures sont, comme toujours, les Facom, mais ce sont aussi les plus chères. Les miennes sont de qualité très correcte et viennent de chez SMP outillage.

 La purge proprement dite

J’utilise un petit tuyau, style "aquarium" pour cela. D’un côté, je l’enfonce sur le purgeur et je mets l’autre dans un bocal contenant déjà un peu de liquide hydraulique.

Certains accessoires hydrauliques sont réputés difficiles à purger, c’est le cas du récepteur d’embrayage de la MG. Un petit truc, faites passer le tuyau au dessus du récepteur, en faisant une boucle, ça permet de purger plus facilement.

Le principe est simple, demandez à un shaddock de s’installer au volant et dites lui de pomper sur l’embrayage. Commencez par dé-serrer la vis de purge, il appuie sur l’embrayage, qu’il maintient enfoncé à fond pendant que vous re-sérrez la vis de purge.

Peu à peu, le liquide neuf va chasser le liquide ancien et les bulles d’air. Quand vous ne voyez plus qu’un flux de liquide propre arriver dans le bocal, demandez au shaddock d’appuyer bien à fond sur la pédale, pendant que vous fermez la vis de purge. Recommencez jusqu’à ce que le système soit correctement purgé.

La purge est faite lorsque la pédale d’embrayage redevient dure, que le mécanisme fonctionne (vous le voyez sous la voiture) et qu’il n’y a plus de bulles d’air dans le liquide.

Certains conseillent même de démonter le récepteur et de le laisser pendre au bout de sa durite pour qu’il se purge mieux, mais je n’ai pas encore essayé. (Remarque ultérieure : j’ai essayé depuis, c’est une meilleure solution, la purge est nettement plus facile. Ca marche aussi remplissant le récepteur à l’aide d’une seringue et d’un tuyau style "aquarium").

Ici, à chaque appuie sur la pédale d’embrayage, du liquide hydraulique s’échappe du corps du récepteur lui même. Diagnostic, il y a une fuite. La mission se transforme donc en changement du récepteur d’embrayage.
Comme je l’écrivais plus haut, pressentant la chose, j’ai acheté un récepteur neuf...

 Changer le récepteur d’embrayage

Celui ci est maintenu par deux vis au carter de la cloche d’embrayage. Il suffit donc de les dévisser, ainsi que la durite d’arrivée de liquide hydraulique.

Cinq minutes plus tard, le récepteur est sur l’établi. Comme d’habitude, je compare la pièce neuve avec celle qu’elle est appelée à remplacer.

L’ancien récepteur est de marque Girling (il est sans doute d’origine) le neuf est un adaptable de marque Delphi.

L’autopsie du coupable est édifiante, il ne garde absolument plus la pression : il est complètement percé et plein de saloperies.

J’en profite pour remplacer également la durite d’origine par une durite Goodridge blindée, de bien meilleure qualité.

Avant de remonter le tout et de purger, j’examine les autres pièces. Et là, surprise : l’usure prononcée du poussoir (l’oeil est complètement ovalisé) et de la clavette, elle aussi très usée par l’effort qu’elle subit.

Contrairement au récepteur, je ne les ai pas commandé en neuf, je vais donc les nettoyer et les remonter provisoirement, en attendant de recevoir les autres, ça devrait fonctionner. Il y a environ quatre millimètres de jeu, mais je ne peux pas faire autrement.

Je repurge l’ensemble (voir plus haut) et cinq minutes plus tard, tout fonctionne à merveille. Il arrive que la première ou la marche arrière accroche un peu, mais rien qu’un double débrayage ne permette de surmonter.

Une semaine plus tard, à l’occasion d’une commande au MGOC, je reçois les pièces neuves. Quelques minutes plus tard, elles ont pris la place des pièces usées, ça allonge suffisamment la course d’embrayage pour que tout problème disparaisse complètement.

On voit bien ci dessous le jeu de 4 millimètres causé par l’usure...

A l’avenir, je n’oublierai pas de les graisser, même si ça n’est pas un point de graissage officiellement recensé. Je n’ai pas envie de changer cette pièce tous les 40 ans :-)


Commentaires

Logo de Geronimo
samedi 9 janvier 2016 à 18h10 - par  Geronimo

Bonsoir,

Merci pour ce tuto qui m’a servi de guide cet après-midi pour changer le flexible d’embrayage fuyard de ma MG A.
Compte tenu de la purge un peu difficile, je me dis que j’aurais peut-être du changer le cylindre récepteur aussi ; en fait j’ai purgé avec un "easybleed" mais qui était placé un peu trop haut et avait tendance à s’auto-siphonner.....
Bon enfin çà débraye correctement j’irai faire un tour demain.
Merci également pour ton activité de modo sur le forum.
Amicalement

Logo de Sébastien
dimanche 31 août 2014 à 12h28 - par  Sébastien

Bonjour Sherlock,

Je m’appelle Sébastien (seb72 sur le forum MG contact) , et je suis l’heureux possesseur d’une MGB GT de 1980 dont les vitesses refusent de passer depuis ce matin (balade de 50kms hier sans problème).

Moteur tournant, impossible d’engager une vitesse (craquements) même en pompant.
J’ai effectué un autre test, moteur coupé, j’engage une vitesse et lorsque je démarre le moteur en débrayant la voiture fait un bond (comme si la voiture était en prise).

Bref tout ça pour dire que je suspecte le récepteur d’embrayage de ne plus faire son office (confirmé à priori après examen du dit récepteur qui ne bouge que de 1.5 à 2 mm).
Après la lecture de votre article (très bien fait au demeurant) je souhaiterais remplacer le récepteur, et la tige de poussoir et l’œilleton (il me semble qu’il y a un jeu important comme ce que vous avez pu rencontrer sur votre voiture).
Je souhaiterais savoir si le remplacement de ces pièces est difficile. Je dois avouer que mes connaissances mécaniques sont limités, mais je me sens apte à réaliser le changement de ces pièces.
D’avance merci de vos conseils, et continuez vos articles qui sont très utiles pour les novices comme moi.

Cordialement

Seb

Logo de luc du 24
vendredi 3 mai 2013 à 14h48 - par  luc du 24

Bonjour
je m’appelle luc et merci pour votre site sympa et clair

je viens d’acheter une MGB GT de 73 conduite à droite

le gars a perdu les papiers dans son déménagement pour la petite histoire

ça commence bien !!!!

et je dois aller la chercher mais il me dit que le cable d’embrayage à laché

je trouve aucune info là dessus
pouvez m’aider , je ne suis pas mécanicien mais j’aime bien bricoler sur mes voitures

cordialement

luc

Logo de Sébastien Canevet
mardi 13 mars 2012 à 10h30 - par  Sébastien Canevet

Merci Bernard de votre sympathique message, je suis ravi que mon modeste site vous aide dans l’entretien de votre GT, une bien belle voiture, ma fois.

Bonne route :-)

Logo de Berny69
vendredi 9 mars 2012 à 21h57 - par  Berny69

Je découvre ce site, et j’y trouve des informations techniques parfaitement claires et illustrées.
La compétence n’est souvent pas suffisante, il faut y adjoindre la simplicité et la pédagogie, elles y sont présentes. Merci.

Bien que n’ayant pas actuellement de problèmes avec ma B GT 72 je vais probablement "oser" me lancer dans une inspection critique et imaginer quelques interventions de maintenance. Merci.

Logo de Jean-Michel LECLERC
samedi 5 novembre 2011 à 17h23 - par  Jean-Michel LECLERC

Bonjour ,
propriétaire depuis 1990, d’une MG B roadster , 1976, et quelque peu démuni ,voire totalement ignare, devant un moteur, faisceau électrique ou toute logique mécanique, je dévore toutes les infos utiles concernant nos chères anglaises- ( je possède également une TRIUMPH TRIDENT T150 de 1969 ! My God !! )

Toutes mes félicitations pour ce site et son créateur . La description de l’opération est très très claire, les photos sont de qualité ( à mon niveau c’est indispensable..) et même si je n’ai aucun problème de passage de vitesse avec ma B, (... les problèmes sont ailleurs ) je trouve ce site très bien réalisé..
Encore bravo !!! et bonne continuation.
Bien cordialement

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)