Les pipes Dalloz (et Aschenbrenner)

Joseph Dalloz est le précurseur saint-claudien de l’automatisation de la sculpture sur pipe, grâce à sa machine aujourd’hui conservée au musée de la pipe et du diamant de Saint-Claude.

La production s’étend sur près d’un siècle, de 1863 jusqu’en 1961, d’abord par Joseph Dalloz lui même, puis par son neveu par alliance Dessertine à partir de 1905, puis enfin par Aschenbrenner qui la rachète en 1943.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 1er janvier 1000
par  Sébastien Canévet

Essai de recensement des pipes Dalloz

Il est nettement moins facile de recenser les pipes sculptées produites par Joseph Dalloz sur sa machine, aujourd’hui au musée de Saint Claude, que celles de Lamberthod, car, sauf erreur de ma part, il ne signait jamais ses pipes. Il en va de même de ses successeurs Charles Dessertine, puis (...)

mercredi 1er janvier 1000
par  Sébastien Canévet

La Machine à sculpter

J’ai retrouvé sur le site archive.org une copie de cet article aujourd’hui disparu. L’adresse de cette copie est : https://web.archive.org/web/20081122215730/http ://www.bergerac.fr/eva/spip.php?page=article-tabac2&id_article=2235
et l’adresse initiale de cet article était : (...)

mercredi 1er janvier 1000
par  Sébastien Canévet

La machine de Joseph Dalloz

Document en début de rédaction
Historique de la machine Dalloz Construction vers 1863 par Joseph Dalloz Décès de Joseph Dalloz en 1904 21 février 1905, rachat de la machine par son neveu Charles Dessertine Rachat en 1943 par la société la société Aschenbrenner et Cie (dirigée par Paul Aschenbrenner (...)

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)